LIVEBLOG / Le coronavirus COVID-19 & votre mariage en Belgique

Vous vous demandez si le coronavirus oserait perturber la préparation ou la planification de votre mariage ? Dans notre liveblog nous vous tiendrons au courant des derniers développements et des dernières directives.

Photo (en haut de la page): Photographe: Cinderella Photographie

Lancez-vous avec votre checklist


Vendredi 21 janvier - Les (fêtes de) mariages sont toujours autorisés

Le baromètre corona a été approuvé aujourd'hui au Codeco. Le Codeco décidera de l'étape à laquelle nous sommes parvenus. Concrètement, trois couleurs seront utilisées : le jaune, l'orange et le rouge. Le baromètre commencera en code rouge le 28 janvier.

Bonne nouvelle pour l'instant : "Les funérailles et les mariages peuvent encore avoir lieu" , dit le Premier ministre. Il déclare : "Ce qui était déjà possible, doit aussi rester possible aujourd'hui.

Pour les mariages, les règles suivantes s'appliquent :

  • Masque buccal CST
  • Pas de nombre maximum d'invités (contrairement aux événements publics)
  • Pas d'heure de fin pour la fête
  • Danser avec un masque buccal reste autorisé.

Bonne chance, plaisir et bonheur ensemble - restez en bonne santé, restez en sécurité !

PS : Nous vous aiderons à faciliter l'organisation de votre mariage :

  • Créez votre liste de contrôle personnelle, pour votre plus beau parcours vers le "I DO" !
  • Rejoignez-nous dans notre groupe Facebook, pour échanger vos expériences avec d'autres futurs mariés !
  • Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les meilleures actions gagnantes, des conseils et des astuces !


Mercredi 22 décembre - Mariages : l'exception

Au cours de la conférence de presse qui vient de se tenir, le Premier ministre De Croo a évoqué ces mesures supplémentaires. Il a évoqué une interdiction des événements en salle, mais a explicitement mentionné que les mariages, entre autres, bénéficieraient d'une exception.

Les mariages peuvent se poursuivre dans le cadre des mesures actuelles, apprend-on. 

Bonne chance, plaisir et bonheur ensemble - restez en bonne santé, restez en sécurité !


Lundi 20 décembre - FAQ industrie horeca / fêtes de mariage

Étant donné que ces derniers jours, des questions ont été posées concernant le nombre de personnes par table et la règle des 1,5 mètres entre les tables, nous publions la dernière FAQ du 3 décembre (basée sur l'arrêté royal) dans laquelle on peut lire ce texte concernant les activités de restauration :

6. Règles concernant les activités de restauration 

Les règles en cas d'activités de restauration sont les suivantes :

  • Le billet de sécurité Covid est obligatoire (...) ;
  • Un maximum de 6 personnes par table est autorisé (les enfants jusqu'à 12 ans ne sont pas comptés) ;
  • Un ménage peut partager une table, quelle que soit sa taille ;
  • Seuls les sièges sont autorisés à la table ou au comptoir (...) ;
  • Le masque buccal est également obligatoire pour les clients, sauf lorsqu'ils sont assis ;

Les "1,5 mètres entre les tables" ne sont pas "obligatoires" (mais ils sont "recommandés" en tant que règle générale de sécurité).

Pour les mariages, les règles suivantes s'appliquent :

  • Masque buccal CST
  • Pas de nombre maximum d'invités (contrairement aux événements publics, où 200p sera la limite supérieure)
  • Pas d'heure de fin à 23h comme pour le secteur de la restauration.
  • Danser avec un masque buccal reste autorisé.

Nous espérons que notre secteur sera épargné de toute complication lors du Comité de consultation de mercredi prochain 22/12.

Bonne chance, plaisir et bonheur ensemble - restez en bonne santé, restez en sécurité !


Vendredi 3 décembre - Le Comité de concertation  maintient les mesures actuelles pour les célébrations de mariage

Les principaux ministres du gouvernement fédéral ont siégé ensemble jusqu'à tard dans la soirée d'hier pour préparer le comité de concertation avancé à  9 heures ce matin.

La conférence de presse de 14h45 n'a pas mentionné de changements pour le secteur du mariage.  Le Premier a confirmé l’exception faite pour les mariages !

Ce qui reste d’application :

  • Port du masque buccal + CST
  • Pas de nombre maximum d'invités (contrairement aux événements publics, où 200p sera la limite supérieure)
  • Pas d'heure de fin à 23h comme pour le secteur Horeca.
  • Danser avec un masque buccal reste autorisé. 

Les couples qui se marieraient encore en décembre ou en janvier sont ainsi préservés de nouvelles mesures. Bien entendu, chaque couple est libre de faire des tests supplémentaires rapides avant la fête - comme décrit dans cet article. 

Bonne chance, plaisir et bonheur ensemble - restez en bonne santé, restez en sécurité !


    Vendredi 26 novembre - "Les mariages peuvent continuer", selon le Comité de concertation 

    A 13h, le Premier ministre De Croo a dirigé la conférence de presse du Comité de concertation. 

    Les nouvelles mesures :

    • Les fêtes privées (soirées, ... ) sont interdites, à l'exception des (...) mariages. Cependant, l'obligation du masque buccal et la règle de la distance s'appliquent ici. 
    • Dans le secteur de la restauration, l'heure de fermeture sera de 23 heures. Vous ne pouvez vous asseoir qu'à une table de 6 personnes maximum. 
    • Les événements peuvent se dérouler à l'intérieur, mais uniquement en position assise. 

     (Source : VRT).

    MAIS ! Nous avons lu plus en détail sur le site web de Corona :

    Réunions privées

    • Les rassemblements privés à l'intérieur sont interdits, à l'exception des mariages et des funérailles (table basse). Ce dernier doit être organisé avec la CST à partir de 50 personnes à l'intérieur et 100 personnes à l'extérieur. Les conditions du secteur de la restauration s'appliquent, bien que la danse avec un masque buccal soit autorisée.
    • Cette disposition ne s'applique pas aux réunions tenues dans des domiciles privés. Le Comité encourage vivement le recours à l'autodiagnostic lors de l'accueil d'invités au domicile privé.
    • L'utilisation de la CST lors de rassemblements privés ne s'applique pas aux rassemblements privés organisés au domicile privé, sauf en cas de recours à un traiteur professionnel.
    • S'il est fait appel à des services de restauration organisés par des professionnels, ce service est également limité entre 5 heures et 23 heures, à l'exception des mariages.
    • Le prochain comité de consultation aura lieu le 15 décembre, au cours duquel les mesures seront évaluées.

    Crossing fingers!

    ❤​​​​​​​


    Mardi 23 novembre - Pour l'instant, l'interdiction en Flandre Orientale n'affecte pas le secteur du mariage

    "La Flandre Orientale interdira pendant les quatre prochaines semaines les fêtes et les danses qui ne sont pas organisées par des professionnels. Il s'agit principalement de fêtes organisées par des associations de jeunes ou des clubs sportifs. Les fêtes privées à domicile ou les dîners peuvent encore être organisés, mais la gouverneure Carina Van Cauter appelle au strict respect des mesures de corona existantes. La nouvelle mesure entrera en vigueur le vendredi 26 novembre et sera certainement applicable jusqu'au 26 décembre. (Source : dhnet.be)

    "Les manifestations ou fêtes organisées à titre professionnel relèvent des règles fédérales de l'effet corona et peuvent donc se poursuivre pour l'instant. ... Les parties privées ne sont pas couvertes par l'interdiction." (Source : dhnet.be)

    Nous avons interrogé la province, mais pour l'instant le secteur du mariage ne serait pas affecté - voir aussi le site web du Gouverneur : "Les parties privées ne sont pas non plus affectées par cette décision. Une fête privée n'est pas un événement ou une célébration accessible au public. Toutefois, il va de soi que nous demandons, là aussi, le respect maximal des mesures de précaution nécessaires."

    PS : Nous vous aiderons à faciliter l'organisation de votre mariage :

    • Créez votre liste de contrôle personnelle, pour votre plus beau parcours vers le "I DO" !
    • Rejoignez-nous dans notre groupe Facebook, pour échanger vos expériences avec d'autres futurs mariés !
    • Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les meilleures actions gagnantes, des conseils et des astuces !​​​​​​​

    Jeudi 18 novembre - Clarification des mesures concernant les mariages

    Après le comité de concertation d'hier, nous avons demandé aux cabinets compétents plus de clarté concernant la question "masques buccaux versus tests rapides" concernant CST+.

    On indique:

    • "CST+ " = CovidSafeTicket plus masque buccal pendant la soirée dansante, pour les fêtes (publiques et) privées à partir de 50p à l'intérieur et 100p à l'extérieur ;
    • Pas de test rapide au lieu du masque buccal possible pour les fêtes de mariage, contrairement aux dancings et discothèques ;

    Ces mesures s'appliqueront à partir du samedi 20/11, et seront en vigueur au moins jusqu'au 28/1/2022.

    Attention, nous vous informons : juridiquement, il n'est pas question de " force majeure ". La force majeure ne peut être invoquée que lorsqu'il est devenu totalement impossible de respecter l'engagement. Ce n'est pas le cas. La fête peut toujours avoir lieu, mais des mesures supplémentaires s'appliquent. Des mesures qui, d'ailleurs, n'ont pas été imposées par l'autre partie (le fournisseur matrimonial) mais par le gouvernement. Le client ne peut donc pas légalement parler de force majeure et exiger une annulation ou un transfert gratuit. Légalement, cela ne peut pas être appliqué. (Source : service juridique, Unizo)

    PS : Nous vous aiderons à faciliter l'organisation de votre mariage :

    • Créez votre liste de contrôle personnelle, pour votre plus beau parcours vers le "I DO" !
    • Rejoignez-nous dans notre groupe Facebook, pour échanger vos expériences avec d'autres futurs mariés !
    • Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les meilleures actions gagnantes, des conseils et des astuces !​​​​​​​

    Mercredi 17 novembre - Le comité de concertation impose la "CST+" pour les mariages

    Au cours de la conférence de presse, le comité de concertation a proposé quelques mesures renforcées. La principale mesure concerne le secteur du mariage :

    • " CST+ " : CovidSafeTicket + masque buccal*, pour les fêtes (publiques et) privées à partir de 50p à l'intérieur et 100p à l'extérieur ;
    • *Dancings : si vous ne souhaitez pas porter de masque, il y a une exigence supplémentaire de test (test rapide sur place) - nous confirmerons dès que possible si cela peut également être utilisé pour les mariages.

    La mesure prendra effet à partir de ce week-end. Il n'est donc pas question de "fermer" notre secteur, ni de plafonner le nombre de mariages. Prenons tous soin les uns des autres afin que le secteur du mariage puisse rester ouvert durant cet automne et cet hiver !

    Bonne chance à tous !

    Lundi 15 novembre - Augmentation des infections - avancement du comité de concertation du mercredi 17/11​​​​​​​

    Le comité de concertation des différents gouvernements de notre pays se réunit déjà ce mercredi pour discuter de nouvelles mesures corona. Selon Le Soir, le groupe d'experts GEMS, qui conseille le gouvernement, plaide pour une nouvelle série de mesures corona. La limitation du nombre de personnes présentes à 50 lors des mariages et autres fêtes privées est également décrite dans leurs conseils - nous espérons que ce ne sera plus le cas.

    Nous vous tiendrons informés sur ce Liveblog et dans notre groupe Facebook !

    Fingers crossed!​​​​​​​

    PS : Nous vous aiderons à faciliter l'organisation de votre mariage :

    • Créez votre liste de contrôle personnelle, pour votre plus beau parcours vers le "I DO" !
    • Rejoignez-nous dans notre groupe Facebook, pour échanger vos expériences avec d'autres futurs mariés !
    • Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les meilleures actions gagnantes, des conseils et des astuces !

    Jeudi 4 novembre - Pas de CST pour les mariages en Flandre, à Bruxelles et en Wallonie à partir de 50 personnes dans les salles de bal/restaurants

    Après que le cabinet Jambon nous ait déjà confirmé mardi que les mariages en Flandre ne relèvent pas de la CST, nous lisons maintenant sur les sites de Bruxelles et de Wallonie :

    • Bruxelles:

    "13. Le CST s'applique-t-il également aux parties privées ?

    • Sur une propriété privée (maison, appartement, jardin, terrasse, etc.) : le CST ne s'applique pas, quel que soit le nombre de participants. 
    • Sur un site privatisé (restaurant, salle des fêtes, etc.) : la CST est obligatoire à partir de 50 personnes à l'intérieur ou 200 personnes à l'extérieur. En dessous de ces normes minimales (50p à l'intérieur et 200p à l'extérieur), l'utilisation de la CST n'est pas obligatoire. L'organisateur a ensuite le choix d'appliquer ou non la CST.
    • La Wallonie: 

    "1.11. Le CST s’applique-t-il pour des fêtes privées ? 

    Le CST n’est pas d’application dans les lieux fermés non accessibles au public (ex : maison, appartement, jardin, parties privées des entreprises), indépendamment du nombre de personnes et de prestations ou de fournitures de biens et/ou de services. 

    Lorsque l’événement se déroule dans un lieu accessible au public et que les critères de l’événement de masse sont rencontrés (50 personnes en intérieur et 200 en extérieur), l’événement organisé dans la sphère privée/intime est visé par le CST uniquement si des prestations ou des fournitures de biens et/ou services (DJ, traiteur, orchestre, etc..) sont réalisées par un « tiers », à l’exception de la mise à disposition du lieu au moment de l’activité. La seule livraison des repas par un traiteur n’est pas assimilée à une prestation de biens et/ou de services. 

    Exemples : 

    • Un mariage ou un anniversaire dans un cadre privé non accessible au public avec ou sans traiteur ou autre prestation : il ne faut pas de CST quel que soit le nombre de personnes ; 

    • Un mariage ou un anniversaire dans la sphère privée dans un lieu ouvert au public avec traiteur ou autre prestation : le CST est d’application lorsque les critères de l’événement de masse sont rencontrés (50 personnes en intérieur et 200 en extérieur). 

    De même, lors de l’organisation d’un événement privé soumis au CST pendant lequel un traiteur est présent, c’est l’organisateur* de l’événement qui a la charge du contrôle du CST."​​​​​​​

    En résumé - Le CovidSafeTicket est-il obligatoire pour les mariages en :

    • Flandre: non*, quel que soit le type de lieu où se déroule la fête (privé ou lieu de fête/restaurant) et le nombre d'invités (*seule exception : fête de mariage dans une discothèque, car elle relève d'un protocole différent).
    • Bruxelles
      • sur une propriété privée : non, quel que soit le nombre d'invités
      • dans une salle des fêtes/restaurant : la CST est obligatoire à partir de 50p à l'intérieur ou 200p à l'extérieur
    • La Wallonie:
      • sur une propriété privée : non, quel que soit le nombre d'invités
      • dans une salle des fêtes/restaurant : la CST est obligatoire à partir de 50p à l'intérieur ou 200p à l'extérieur (si les services - traiteur, DJ, ... ) sont assurés par un tiers - nvdr : ce qui est généralement le cas.


    *Remarque : Bruxelles/Wallonie : l'"organisateur", c'est vous, en tant que couple - veuillez vous référer aux conseils que la FBPM nous a donnés en octobre :

    Qui est responsable du contrôle ? L'organisateur d'une fête de mariage est la mariée et le marié. Vous êtes donc responsable en dernier ressort de la mise en place du contrôle CST. L'organisateur de la fête doit veiller à ce que ce contrôle soit organisé par vous.

    Que devez-vous faire en tant que mariés ?

    Au sein de votre groupe de famille et d'amis, vous devez charger une ou plusieurs personnes du contrôle du CST à l'entrée, ou collecter les informations à l'avance (par exemple en imprimant le code QR de chaque personne). La liste des personnes chargées du contrôle doit être remise au responsable de la salle des fêtes. En cas d'intervention de la police, ce sont les personnes qui seront appelées.

    Nous sommes très heureux pour vous tous que les mariages incluant des soirées dansantes puissent continuer cet automne et cet hiver ! 

    Bonne chance à tous brides & grooms to be !

    PS : Nous vous aiderons à faciliter l'organisation de votre mariage :

    • Créez votre liste de contrôle personnelle, pour votre plus beau parcours vers le "I DO" !
    • Rejoignez-nous dans notre groupe Facebook, pour échanger vos expériences avec d'autres futurs mariés !
    • Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les meilleures actions gagnantes, des conseils et des astuces !

    Mardi 26 octobre - CST obligatoire à partir du 1/11 dans le secteur horeca en Belgique

    Le Comité de concertation a décidé qu'à partir du 1er novembre, le Covid Safe Ticket (CST) sera obligatoire dans le secteur horeca en Belgique. Cela signifie que vous ne pouvez entrer que si vous êtes entièrement vacciné, si vous avez récemment souffert d'une infection ou si vous avez été testé négatif. Pour le personnel du secteur horeca, la règle entre en vigueur à partir du vendredi 29 octobre.

    Les fêtes de mariage relèvent de l'horeca et non des événements - on peut supposer que le même raisonnement qu'à Bruxelles et en Wallonie sera appliqué au niveau national :

    1. Le CST ne s’applique pas à la sphère privée, SAUF SI… il y a plus de 50 personnes à l’intérieur. Dans ce cas, il s’agit d’un 'événement'. La plupart des mariages rentre donc dans cette catégorie CST alors obligatoire.
    2. Qui est responsable du contrôle : le responsable de l’infrastructure ou l’organisateur de l’événement.  Dans un mariage : il y a TOUJOURS un organisateur : ce sont les mariés.  VOUS ÊTES DONC RESPONSABLES de la mise en place du contrôle du CST.
      L’exploitant de la salle devra s’assurer que ce contrôle est bien mis en place par vos soins.

    Quel impact pour vous, les fiancés :

    1. Vous devez « nommer » parmi vos proches une ou plusieurs personnes responsables du contrôle du CST à l’entrée ou collecter les informations en amont (par exemple en imprimant les QR code de chacun).  La liste des personnes en charge du contrôle doit être donnée à l’exploitant de salle.  Si la police débarque, ce sont ces personnes qui seront appelées.
    2. Vous devez bien être conscients que nos exploitants de salles n’auront pas accès aux données personnelles sauf si vous les leur donner.  Le RGPD est d’application.
    3. En cas d’infraction : outre l’interruption directe de votre mariage, soyez conscients que des amendes seront appliquées aux participants ET à l’exploitant.
      Celui-ci pourrait même être soumis à une fermeture administrative : vous seriez alors responsable des annulations des mariages suivant le vôtre sur les 5 semaines qui suivent.

    Le Comité de concertation a également décidé que le port du masque buccal devrait à nouveau être obligatoire lors des achats. Cela signifie que dans tous les magasins de mode nuptiale, les bijouteries, les fleuristes, etc., le personnel et les clients devront à nouveau porter des masques buccaux. Dans d'autres lieux également, les masques seront (ré)introduits - notamment (...) les établissements destinés à des activités culturelles, festives, sportives ou récréatives. Ce dernier point signifie que vous devez également porter à nouveau des masques lors des services religieux (cérémonies de mariage). Cependant, il est précisé : "L'obligation de porter un masque buccal expire là où la CST est utilisée." 

    Espérons que la CST sera en mesure d'assurer la continuité du secteur du mariage pendant l'hiver ! 

    Bonne chance à tous les futurs mariés ! 

    PS : Nous vous aiderons à faciliter l'organisation de votre mariage :

    • Créez votre liste de contrôle personnelle, pour votre plus beau parcours vers le "I DO" !
    • Rejoignez-nous dans notre groupe Facebook, pour échanger vos expériences avec d'autres futurs mariés !
    • Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les meilleures actions gagnantes, des conseils et des astuces !​​​​​​​

    Mardi 26 octobre - L'hiver avec Corona : Le Comité de concertation 16h30

    Nous aurions préféré ne jamais parler de COVID après le 1/9/2021, et certainement pas dans le contexte du secteur du mariage. Mais en raison de l'augmentation rapide des chiffres (ndlr: malgré un taux de vaccination très élevé, nous avons, avec l'Irlande, le plus grand nombre d'infections et d'hospitalisations en Europe occidentale), Le comité de concertation a été avancé à aujourd'hui, mardi 26 octobre à 16h30.

    Hier, le cabinet nucléaire fédéral s'est déjà réuni. Selon “De Standaard”, elle aurait décidé d'activer la loi sur la pandémie. Cela servira donc encore pendant cette pandémie. Le gouvernement fédéral déclarerait l'état d'urgence, ce qui permettrait de prendre des mesures.

    Les mesures seront discutées lors du comité de concertation d'aujourd'hui.

    Le gouvernement fédéral plaidera pour une application plus large du Covid Safe Ticket (CST). 

    Vraisemblablement, après Bruxelles et la Wallonie, il sera maintenant également décidé pour la Flandre/Fédération d'introduire le CST pour les fêtes ou les événements à partir de 50 personnes. Nous y reviendrons plus tard dans la journée - après le comité de concertation de 16h30.

    Ndlr: un retour à une obligation de masque de bouche plus large (à l'intérieur) est également sur la table, mais peut-être pas pour le secteur de la restauration (y compris les fêtes de mariage). Une "fermeture" du secteur n'est pas non plus à l'ordre du jour. 

    Comme auparavant, sur ce Liveblog, House of Weddings sera toujours le premier à vous informer des décisions et des mesures que notre gouvernement fédéral prendra via le comité de consultation. #ensemblecontrecorona

    Hang in there!

    Mercredi 13 octobre - Covid Safe Ticket à Bruxelles à partir du vendredi 15/10

    La Fédération Belge des Prestataires de Mariage souhaite vous résumer les règles qui seront en vigueur à Bruxelles et dans les communes de la Région de Bruxelles-Capitale* à partir du 15 octobre (ce vendredi) :

    1. Le CST ne s’applique pas à la sphère privée, SAUF SI… il y a plus de 50 personnes à l’intérieur. Dans ce cas, il s’agit d’un événement de masse…
      La plupart des mariages rentre donc dans cette catégorie CST alors obligatoire.
    2. Qui est responsable du contrôle : le responsable de l’infrastructure ou l’organisateur de l’événement.  Dans un mariage : il y a TOUJOURS un organisateur : ce sont les mariés !  VOUS ÊTES DONC RESPONSABLES de la mise en place du contrôle du CST.
      L’exploitant de la salle devra s’assurer que ce contrôle est bien mis en place par vos soins.

    Quel impact pour vous, les fiancés :

    1. Vous devez « nommer » parmi vos proches une ou plusieurs personnes responsables du contrôle du CST à l’entrée ou collecter les informations en amont (par exemple en imprimant les QR code de chacun).  La liste des personnes en charge du contrôle doit être donnée à l’exploitant de salle.  Si la police débarque, ce sont ces personnes qui seront appelées.
    2. Vous devez bien être conscients que nos exploitants de salles n’auront pas accès aux données personnelles sauf si vous les leur donner.  Le RGPD est d’application.
    3. En cas d’infraction : outre l’interruption directe de votre mariage, soyez conscients que des amendes seront appliquées aux participants ET à l’exploitant.
      Celui-ci pourrait même être soumis à une fermeture administrative : vous seriez alors responsable des annulations des mariages suivant le vôtre sur les 5 semaines qui suivent.

    La Fédération vous remercie de votre compréhension et vous souhaite le meilleur !

    *En Wallonie, ce règlement n'entrerait en vigueur (que) le 1er novembre - nous vous le confirmerons dès que possible.

    PS : Nous vous aiderons à faciliter l'organisation de votre mariage :

    • Créez votre liste de contrôle personnelle, pour votre plus beau parcours vers le "I DO" !
    • Rejoignez-nous dans notre groupe Facebook, pour échanger vos expériences avec d'autres futurs mariés !
    • Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les meilleures actions gagnantes, des conseils et des astuces !

    Mercredi 29 septembre - Détails sur le Covid Safe Ticket à Bruxelles*.

    Suite à l'annonce de l'entrée en vigueur du Covid Safe Ticket en Région bruxelloise le 15 octobre, voici quelques précisions sur les mesures qui seront en vigueur jusqu'à cette date pour les secteurs concernés et les changements qui seront en vigueur à partir du 1er octobre. (Source : communiqué de presse Bruxelles) 
     
    Les mesures suivantes resteront donc en vigueur jusqu'au 14 octobre : 

    1. Pour le secteur de la restauration (c'est-à-dire y compris les mariages), dans les pubs et les restaurants et pour les activités de restauration professionnelle lors de réunions privées (en dehors du domicile privé ou similaire) : 

    • Distance entre les tables 1,5 mètres ;
    • Sièges uniquement (nvdr : la danse en plein air est autorisée !)
    • Maximum 8 personnes par table ;
    • Respect de la réglementation locale pour les terrasses ;
    • Niveau sonore limité à 80db à l'intérieur ;
    • Obligation de porter un masque lors des déplacements à l'intérieur.

    2. Pour les services et les cérémonies :

    Le nombre maximum de personnes pouvant assister aux services et aux cérémonies est maintenu à 200 personnes à l'intérieur et à 400 personnes à l'extérieur, en portant des masques et une distanciation sociale et sans préjudice des protocoles applicables. Des exceptions au nombre de participants sont possibles avec l'approbation des autorités municipales.

    Ces mesures comprennent

    • Mariages civils
    • Le culte individuel et collectif 

    L'heure de fermeture de 1 heure du matin (nvdr : également pour les mariages) sera levée le 1er octobre. 

    A partir du 15/10, les restrictions ci-dessus seront levées, grâce à l'utilisation du Covid Safe Ticket - également pour les mariages.

    (* La Wallonie suivra à partir du 15/10, mais le MB à ce sujet n'a pas encore été publié. La Flandre ne discute pas encore de l'utilisation de la CST pour la restauration et les mariages.)


      Vendredi 24 septembre - Après Bruxelles, la Wallonie introduit elle aussi les coronapas. La Flandre suivra-t-elle ?

      La Wallonie, tout comme Bruxelles, va étendre l'utilisation des coronapas. À partir de la mi-octobre, les coronapas devront être présentées dans le secteur de la restauration (y compris les mariages). Aujourd'hui, le gouvernement flamand prend également position sur la question.
      Nous vous tiendrons informés dans ce Liveblog et dans notre groupe Facebook "We said YES / Wij gaan trouwen" !


      Mardi 21 septembre - Mesures pour Bruxelles et Liège

      L'Event Confederation nous informe que les mesures suivantes seront appliquées à partir du 1/10 in :

      • Bruxelles :
        • Plus de 50p : fête de mariage incl. soirée dansante est autorisée avec un CoronaSafeTicket (CST obligatoire) 
        • Moins de 50p : utilisation gratuite du CoronaSafeTicket (CST facultatif), si l'organisateur le souhaite.
      • Liège* :
        • Fête de mariage, y compris soirée dansante, avec CoronaSafeTicket (CST obligatoire)

      (Fête de mariage sans soirée dansante et avec masques de bouche & distanciation sociale est autorisée, sans CST). 
      (*En vertu du principe de précaution, un nouvel arrêté de police a été pris dans la province de Liège par le gouverneur Hervé Jamar. Il appartient aux autorités locales et à la police de veiller à son application. L'ordre insiste sur le respect des règles de distanciation sociale. Le port d'un masque buccal redeviendra obligatoire pour toute personne de plus de 12 ans dans plusieurs endroits. Toutefois, cela ne s'applique pas aux événements utilisant la CST).


      Samedi 18 septembre - L'obligation de porter un masque buccal prend fin le 1/10 et Bruxelles introduit la CST. 

      Bonne nouvelle : à partir du vendredi 1er octobre, l'obligation de porter un masque buccal dans le horeca (y compris le secteur du mariage !) disparaît. 

      À Bruxelles, le Premier ministre Rudi Vervoort se garde bien de parler d'assouplissement. Les masques buccaux y restent obligatoires dans le secteur de la restauration. Par ailleurs, le gouvernement bruxellois a annoncé hier que les pass coronales seront déployées plus largement dans la région de la capitale. À Bruxelles, le Covid Safe Ticket serait également utilisé dans le secteur de la restauration - ce qui, techniquement, signifierait que l'on pourrait profiter des mêmes moments de détente lors des mariages qu'en Flandre : "dancer en intérieur". Nous le confirmerons formellement dans les jours à venir, mais la EventConfederation, qui s'est récemment entretenue avec Vervoort, nous a déjà donné un premier éclairage sur la question. 


      Vendredi 17 septembre - Le comité de concertation se prononce aujourd'hui sur Bruxelles

      Cet après-midi, le comité de concertation se prononcera sur les flexibilités pour notre secteur dans la région de Bruxelles-Capitale. L'utilisation du Covid Safe Ticket y sera probablement étendue - la question sera de savoir si vous aurez également besoin de telles coronapas pour la présence aux fêtes de mariage. Nous vous tiendrons informés dans ce Liveblog et dans notre groupe Facebook "We Said Yes / Wij gaan trouwen" !


      Mercredi 8 septembre - Pass sanitaire obligatoire à Bruxelles ?

      Le pass sanitaire devrait entrer en vigueur le 1er octobre dans la Région de Bruxelles-Capitale pour les personnes de plus de 16 ans, dans les bars, restaurants et discothèques.

      "La mesure n'est cependant pas encore officielle. Ce qui l'est, via un conseil des ministres électronique, c'est la prolongation du Covid Safe Ticket ainsi que la possibilité pour une entité fédérée d'imposer un pass sanitaire dans un nombre de secteurs déterminé : l’horeca, les dancings et les discothèques, les clubs de sport et de fitness, les foires commerciales et les congrès, les structures relevant des secteurs culturel, festif, et récréatif..." (Source: RTBF.be)

      Le prochain comité de concertation aura lieu le vendredi 17 septembre - nous vous tiendrons au courant !

      Vendredi 20 août - welcome back dance party à partir de 1/9 !

      Le Comité de concertation a décidé aujourd'hui qu'à partir du 1/9*, les mariages pourront à nouveau avoir lieu sans restrictions ! Welcome back, standing reception - Welcome back, dance party ! (*En Région de Bruxelles-Capitale, l'assouplissement sera reporté d'un mois supplémentaire, jusqu'au 1/10).

      Toutes les restrictions - sauf le masque buccal - dans le secteur de la restauration seront levées à partir du 1er septembre. Il n'y aura plus d'heure de fermeture, il ne sera plus interdit de se tenir au bar et il n'y aura plus de limite au nombre de personnes par table. Cependant, vous devrez toujours porter votre masque buccal lorsque vous vous déplacerez.
      Lors des mariages, vous pouvez à nouveau danser à l'intérieur et à l'extérieur** à partir du 1er septembre (**la danse à l'extérieur est déjà autorisée, jusqu'à 23 heures - sauf si le lieu de réception n'obtient pas l'autorisation de sa ville ou de sa municipalité).
      À la maison, vous pouvez à nouveau recevoir autant de personnes que vous le souhaitez (également pour une fête privée).
      Nous sommes conscients que pour certains couples, ces assouplissements arriveront trop tard ; nous compatissons énormément avec vous à ce sujet - nous aurions également souhaité que les assouplissements prennent effet immédiatement. 

      Nous souhaitons à chaque couple le plus beau jour de leur vie, et nous sommes extrêmement soulagés de pouvoir enfin, et nous l'espérons définitivement, tourner la page COVID-19... 

      TOUT LE BONHEUR ENSEMBLE !

      PS : votre planification de mariage à une vitesse supplémentaire après l'annonce de cette perspective ?


      Jeudi 19 août - La Fédération belge du mariage et la Confédération des événements espèrent un feu vert demain

      La Fédération belge du mariage, qui vient de rejoindre officiellement l'organe faîtier Event Confederation (après une collaboration déjà fructueuse lors de la crise du corona), espère le feu vert pour le redémarrage du secteur demain. Après un an et demi de stagnation et de mesures fortement restrictives pour les mariages et les fêtes privées, le "GO" allait enfin apporter la rédemption à des milliers de couples fiancés et à leurs fournisseurs de mariage. 

      Vous pouvez lire d'autres nouvelles et mises à jour sur ce Liveblog ! 


        Lundi 16 août - Confirmation du comité de concertation du 20/8

        En attendant, le comité de concertation du vendredi 20/8 prochain a été confirmé. Nous espérons avoir de bonnes nouvelles pour vous tous, et nous vous tiendrons au courant sur ce Liveblog ! 

        Croisons les doigts !


        Lundi 19 juillet – Le Comité de Concertation cet après-midi: "Le chemin vers la liberté: encore un peu de patience"

        Malheureusement, le Comité de Concertation a mis les assouplissements en attente pour un certain temps. Le Comité n’a pas parlé de notre secteur. Il n’y a aucune restriction, aucun assouplissement. Remarque importante : le Covid Safe Ticket ne s’applique pas aux mariages.

        Après la décision ministérielle suivant le Comité de Concertation nous espérons pouvoir offrir plus d’informations. Aujourd’hui nous ne pouvons pas annoncer de nouveaux assouplissements ;-(

        Danser en plein air est toujours autorisé, selon les règles du protocole du secteur du mariage.


          Lundi 19 juillet – Le Comité de Concertation cet après-midi

          Cet après-midi à 14 h le Comité de Concertation aura lieu. Nous vous tiendrons au courant des dernières nouvelles sur ce Liveblog et dans notre groupe Facebook.


          Mercredi 14 juillet – Compte à rebours avant le Comité de Concertation de vendredi

          Vendredi à venir, le Comité de Concertation se réunira à nouveau pour discuter des prochains assouplissements possibles. Nous espérons obtenir un GO pour les réceptions debout et les soirées dansantes à l’intérieur le plus tôt possible.

          Pour rappel, le protocole en vigueur pour le secteur du mariage se trouve sur le site de la ligne coronale, sous la rubrique Restauration : "Guide pour la reprise en toute sécurité des mariages et des fêtes privées".

          Nous vous tiendrons au courant des dernières nouvelles vendredi sur ce Liveblog et dans notre groupe Facebook.

          Fingers crossed!


          Vendredi 25 juin - La décision ministérielle est publiée, le protocole de mise à jour sera bientôt disponible (y compris : "danser dehors" !).

          Hier, la décision ministérielle a été publié après le Comité de concertation du 18/6. Nous adaptons le protocole pour le secteur du mariage - cela apparaîtra prochainement sur le site de la Coronalijn, sous la rubrique Restauration.

          Note de bas de page : "danser à l'extérieur" y reste, conditions voir protocole. Bonne nouvelle ! ;-)

          Nous nous rendons au prochain (dernier ?) comité de concertation le 16 juillet, où la "danse en salle" sera également à l'ordre du jour.

          Bonne planification !


          Vendredi 18 juin - Comité de concertation et protocole adapté (soirée dansante en extérieur)

          Le prochain comité de concertation a lieu aujourd'hui. Nous espérons avoir un meilleur aperçu de ce qui sera autorisé en juillet, août et septembre, dans le secteur du mariage. Nous vous tiendrons au courant des changements sur ce Liveblog !

          Pour votre information : hier, le protocole "Guide pour la reprise en toute sécurité des mariages et des fêtes privées" a été légèrement adapté par les ministres compétents - notamment en ce qui concerne la soirée dansante à l'extérieur, certains détails ont été précisés. La version finale peut être trouvée ici sur House of Weddings et asap également sur le site de la ligne coronale.


          Mardi 8 juin - Le protocole pour notre secteur a finalement été approuvé.

          Le protocole pour notre secteur ("Guide pour le redémarrage en toute sécurité des mariages et des fêtes privées") vient d'être approuvé.

          Dans les 24 heures, ce protocole sera publié sur https://www.info-coronavirus.be/nl/faq/.

          Vous pouvez trouver le protocole ci-dessous. Ce document sera adapté en cas de mises à jour et d'assouplissements ultérieurs.

          Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les meilleures actions gagnantes, des conseils et des astuces !


          Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les meilleures actions gagnantes, des conseils et des astuces !


          Le protocole


          Nous notons quelques nouveautés depuis le Comité de concertation du 11/5 (du 9/6 (jusqu'au 30/6)) :

          • Cérémonies : 100p en intérieur (200p en extérieur), sauf si la municipalité/ville donne l'autorisation d'accueillir jusqu'à 200p en intérieur (400p en extérieur)
          • Le buffet est autorisé
          • La danse est autorisée à l'extérieur, dans le respect de la distance sociale et avec un masque buccal, et en tenant compte de la mesure (pour le moment) de 80 dB maximum.
          • Heure de fin 23h30


          Lundi 7 juin - La décision ministérielle du 4/6 apporte des éclaircissements : buffet et danse en plein air sont autorisés à partir du 9/6.

          Après la publication vendredi dernier 4/6 (après Le Comité de Concertation) de la décision ministérielle (après le comité de concertation du 11/5), nous pouvons nous réjouir du protocole pour notre secteur. En principe, il sera approuvé aujourd'hui ou demain. 

          Quelques nouveaux éléments, à partir du 9/6 - encore sous réserve de l'approbation finale des organes concernés :

          • Les cérémonies peuvent être organisées à l'intérieur avec 100p (à l'extérieur avec 200p), à moins que la ville n'autorise à recevoir jusqu'à 200p à l'intérieur (400p à l'extérieur).
          • Le buffet est autorisé
          • La danse serait autorisée à l'extérieur, dans le respect de la distance sociale et avec un masque, et en tenant compte de la mesure (provisoire) de 80 dB maximum.
          • Heure de fin 23h30

          Dès que le protocole approuvé sera en place, nous vous tiendrons au courant sur ce Liveblog !

          Vendredi 4 juin -  Le Comité de Concertation cet après-midi : pas de mise à jour pour le secteur du mariage, en attente du MB après 11/5

          Cet après-midi,  Le Comité de Concertation s'est à nouveau réuni. Le secteur du mariage n'a pas été abordé, mais nous attendons avec impatience la publication de l'arrêté ministériel après approbation par le Conseil d'État. Cela devrait apparaître sous peu.
          Ce qui a été confirmé aujourd'hui : à partir du 9/6, les sites intérieurs et extérieurs pourront recevoir des invités jusqu'à 23h30, au lieu de 22h. 

          Dès que nous verrons la publication du MB dans un avenir proche, nous vous tiendrons informés sur ce Liveblog et dans notre groupe Facebook.

          Apparemment, il y aura un nouveau comité de concertation la semaine prochaine, au cours duquel notre secteur sera discuté. 

          Lundi 31 mai - Comité de Concertation de suivi du 4 juin

          Le Comité de Concertation se réunira à nouveau le 4 juin. Le Comité de Concertation annoncera plusieurs assouplissements dans le cadre de différents marchés. 

          D'autre part, nous attendons toujours que le MB soit approuvé par le Conseil d'Etat.

          Fingers crossed!!

          Mercredi 26 mai - Publication du décret ministériel, maintenant en attente du Conseil d'Etat

          Hier soir, la décision ministérielle a été publiée après le comité de concertation du 11/5. Nous lisons entre autres choses :

          Restauration, réceptions, banquets


          Lors d'une réception ou d'un banquet dans le cadre d'une activité de restauration exercée à titre professionnel, un maximum de 50 clients (à l'intérieur) est autorisé, sauf s'il s'agit d'une terrasse ouverte (à l'extérieur, sur une terrasse ouverte, aucune règle maximale ne s'applique).  Les règles du secteur de la restauration doivent être respectées.

          Des réceptions et des banquets peuvent également être organisés à domicile pour un maximum de 50 personnes, à condition qu'ils aient lieu à l'extérieur et se terminent au plus tard à 23h30. Dans ce dernier cas, le respect des règles du secteur de la restauration est fortement recommandé.

          Services et cérémonies

          Un maximum de 100 personnes (à l'exclusion des enfants jusqu'à 12 ans inclus, de l'officier d'état civil et du ministre du culte) peuvent être présentes en même temps pour les activités suivantes dans les bâtiments qui leur sont destinés (quel que soit le nombre de pièces du bâtiment) :


          • Les mariages civils ;
          • L'exercice individuel et collectif du culte et l'exercice individuel et collectif du service moral non confessionnel et des activités au sein d'une association philosophico-philosophique ;
          • La visite individuelle ou collective d'un édifice du culte ou d'un édifice du service moral non confessionnel.


          Un maximum de 200 personnes (à l'exclusion des enfants jusqu'à 12 ans inclus, de l'officier de l'état civil et du ministre du culte) peuvent être présentes en même temps pour:


          • les mariages civils, à condition qu'ils soient organisés à l'extérieur ;
          • les actes individuels et collectifs de culte et les actes individuels et collectifs de service moral non confessionnel ainsi que les activités au sein d'une association philosophico-philosophique, à condition qu'ils soient organisés à l'extérieur dans les lieux prévus à cet effet, le cas échéant conformément au protocole applicable.

          Sous réserve de l'autorisation préalable de l'autorité municipale compétente et après consultation du CIRM/CERM, la capacité intérieure peut être étendue à un maximum de 75% du CIRM, sans dépasser 200 personnes (y compris les enfants jusqu'à 12 ans). A l'extérieur, la capacité peut être étendue à 400 personnes maximum (y compris les enfants jusqu'à 12 ans inclus) après autorisation de l'autorité locale compétente et après consultation du CERM.

          Techniquement, ce texte confirme le Liveblog du mardi 11 mai sur les assouplissements à partir du 9/6.

          Lundi 24 mai - Report du prochain Comité de Concertation au 4 juin

          Le prochain Comité de Concertation, au cours duquel le gouvernement fédéral et les États fédérés discuteront de la suite à donner à la crise de la couronne, a été reporté du 28 mai au 4 juin. C'est ce qu'a annoncé le cabinet du Premier ministre Alexander De Croo.

          Ce report a tout à voir avec l'accord européen sur le certificat corona pour les voyageurs qui n'a été conclu que jeudi dernier. Un report d'une semaine donne au Comité de Concertation plus de temps pour élaborer les modalités belges.

          Le report par le Comité de Concertation ne change rien au déploiement du plan d'été, qui a été convenu lors de la réunion du 11 mai et dont la première étape sera franchie le 9 juin. 

          Mercredi 19 mai - Jambon annonce un nouvel assouplissement : à partir du 9 juin, fêtes de jardin pour 50 personnes avec propre restauration


          Le Premier ministre flamand Jan Jambon a annoncé hier soir dans le cadre du Cooke & Verhulst Show qu'à partir du 9 juin, les garden-parties seront possibles pour des groupes de 50 personnes maximum, avec une restauration autonome. Un traiteur professionnel ne sera donc pas nécessaire. 

          Le protocole de restauration s'appliquera également aux garden-parties, mais aucune police ne sera envoyée pour contrôler les personnes dans les jardins. "Nous savons tous maintenant ce qui est autorisé", dit Jambon. Comme dans le secteur de la restauration, les tables devront être espacées d'un mètre et demi, avec quatre convives par table, et le nombre de convives autorisés dépendra de la surface du jardin. On compte sur le bon sens du citoyen. "L'idée est que les gens apprennent progressivement qu'ils peuvent se mettre en danger s'ils ne respectent pas les règles", explique M. Jambon. "Nous pouvons nous détendre progressivement, cela a tout à voir avec la vaccination."

          La danse n'est pas autorisée pour le moment. Lors du prochain Comité de Concertation, le 28 mai, le sujet sera à nouveau abordé. La voie de la "liberté totale" est en vue, selon M. Jambon.

          Source : HLN.be

          Note : l'expérience nous a appris à attendre la publication du AM après le Comité de Concertation - il contiendra ce qui est littéralement autorisé et ce qui ne l'est pas. A moins que le flux ne soit plus rapide, nous attendons le AM (début) la semaine prochaine - nous vous tiendrons au courant !

          Fingers crossed!!

          PS : votre planification de mariage dans une vitesse supplémentaire après l'annonce de cette perspective ?



          Lundi 17 mai - Questions du secteur du mariage


          Chers tous, 

          Vous nous avez contactés ces derniers jours avec vos questions - ce sont aussi nos questions. Pour notre secteur, le plan de liberté contient encore quelques ambiguïtés et quelques divergences/discrimination par rapport à d'autres secteurs. 

          Vos questions les plus importantes portent sur :

          • Restauration sur une propriété privée: qu'est-ce qui sera possible après le 9/6 ? (nous demandons)
          • Une salle paroissiale, une maison de vacances, etc. tombent-elles également sous le coup de la règle de la "terrasse ouverte" ? relève également des règles de la "terrasse ouverte d'une salle de fête" ?
          • Réceptions debout: quand cela sera-t-il à nouveau possible (nvdr : la relaxation se fera selon le protocole de restauration, donc TB)
          • Soirée dansante: pourquoi des festivals à partir du 13/8 et pas nous avant le 1/9 ?
          • Qui est inclus dans les chiffres maximums? Aussi les enfants de moins de 12 ans, les fournisseurs de mariage ?
          • ... (Nous avons répondu à toutes vos questions - la liste ci-dessus n'est pas exhaustive)


          Nous ne pouvons malheureusement pas répondre personnellement à toutes vos questions (même si nous en serions ravis !), mais sachez que nous sommes en discussion avec les cabinets compétents en collaboration avec la Confédération de l'événementiel, et que nous travaillons pour* la Fédération belge des fournisseurs de mariage à un protocole qui devrait rendre notre redémarrage possible.

          (*House of Weddings fera volontairement ce que nous pouvons, dans la mesure du possible et par principe, dans le lobby que nous pouvons mener pour l'industrie du mariage vis-à-vis du gouvernement pendant cette crise. Notre équipe ne sera pas indemnisée, mais nous trouvons que c'est "la bonne chose à faire" pendant cette crise).

          Nous espérons une clarté et une flexibilité maximale dès que possible - peut-être sous la forme de la publication du AM après le Comité de Concertation. Nous vous demanderons quand ce sera le cas et nous vous tiendrons au courant ici sur le Liveblog !



          Mardi 11 mai - COMITE DE CONCERTATION : ENFIN DES PERSPECTIVES !

          Le CodeCo nous donne une vue sur les 4 mois à venir !

          AUJOURD’HUI  et jusqu’au 8 juin

          • Les salles des fêtes avec terrasse ou orangerie peuvent organiser une fête de mariage suivant le protocole Horeca (4 personnes par table, 1m50 de distance, diner et reception assis, pas de soirée)
          • Les cérémonies : 15 personnes

          ETAPE 1 : le 9 JUIN

          • En extérieur : toujours le même protocole Horeca, nombre d’invités dépendant de la taille de la terrasse (donc pas de limite absolue)
          • A ce jour, pour un lieu privé (une tente dans votre jardin) : toujours la limite de la bulle « plan extérieur » : donc 10 personnes, même si un traiteur professionnel organise le repas. On travaille à faire bouger cette jauge-là au plus vite.
          • En intérieur : Maximum 50 personnes pour les mariages
          • Pour les cérémonies de mariage : 100 personnes à l’intérieur, 200 à l’extérieur.

          ETAPE 2 : le 1 JUILLET

          • En extérieur : pas de changement
          • En intérieur : on passe à 100 personnes.  Mais toujours avec les mêmes règles que pour le mois de juin.
          • Pour les cérémonies : 200 en intérieur et 400 en extérieur

          ETAPE 3 : le 30 JUILLET

          • En extérieur : toujours la même règle
          • En intérieur : maximum 250 personnes. Toujours les mêmes règles en application

          SI LE PROTOCOLE HORECA SUBIT DES MODIFICATIONS / ASSOUPLISSEMENTS EN COURS DE ROUTE, NOUS VOUS LE COMMUNIQUERONS !

          ETAPE 4 : OBJECTIF « NO LIMIT » dès le 1er Septembre !

          NOUS TRAVAILLONS AU PROTOCOLE DE REPRISE POUR VOUS DONNER UN CADRE CONCRET POUR VOS FÊTES ! Réjouissons-nous déjà de cette reprise. En acceptant ces étapes, nous accèderons plus rapidement à notre objectif de septembre !

          Nous continuons notre travail de lobby !  Il y a encore des zones d’ombre que nous souhaitons éclaircir. 


          Vendredi 30 avril - à partir du 8 mai 2021, les terrasses ouvertes des salles de fête et de réception peuvent éventuellement* être ouvertes (sur réservation, voir DM)

          Source : communiqué de presse du Cabinet Verlinden & publié sur Nieuwsblad.be - nous vous fournissons les sujets les plus pertinents du JO complet : 

          Bruxelles, jeudi 29 avril 2021

          La ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden a soumis pour avis au Conseil d'État le projet d'arrêté ministériel contenant les mesures de couronnement décidées lors des Comités de Concertation des 14, 23 et 28 avril 2021. Le projet contient les mesures qui prendront effet le 8 mai 2021, date du début du plan dit "outdoor". En outre, toutes les mesures sont prolongées jusqu'au 30 juin 2021.

          Comme il y a suffisamment de temps avant l'entrée en vigueur des mesures le 8 mai 2021, le ministre de l'Intérieur soumet le projet de décret ministériel pour avis au Conseil d'État législatif.

          *Vous trouverez ci-dessous un aperçu des mesures, sous réserve de l'avis de la section de législation du Conseil d'État.

          Restauration (=> applicable aux mariages)

          À partir du 8 mai 2021, les terrasses ouvertes des établissements de restauration et des salles de fête et de réception pourront être ouvertes, sous réserve d'un certain nombre de conditions:

          • les tables sont placées de manière à garantir une distance d'au moins 1,5 mètre entre les parties de table ;
          • un maximum de 4 personnes par table est autorisé, sauf dans le cas d'un ménage. Un ménage peut partager une table, quelle que soit sa taille ;
          • seuls les sièges à la table sont autorisés ;
          • chaque personne doit rester assise à sa propre table ;
          • aucun service au bar n'est autorisé ;
          • au moins un côté complet de la terrasse doit être ouvert à tout moment et doit assurer une ventilation suffisante ;
          • les boissons et les repas doivent être consommés à l'extérieur ;
          • le client ne peut pénétrer dans la zone intérieure que de manière occasionnelle et brève afin d'utiliser les installations sanitaires, d'accéder à la terrasse ouverte ou de payer la facture ;
          • les clients et le personnel doivent porter un masque buccal ou toute autre alternative en tissu. Les clients peuvent retirer leur masque lorsqu'ils sont assis à une table ;
          • les heures d'ouverture des terrasses ouvertes sont limitées de 08.00 à 22.00 ;
          • le niveau sonore ne doit pas dépasser 80 décibels.


          Événements (=> non applicable pour les mariages)

          Après autorisation préalable de l'autorité municipale compétente, un public assis de 50 personnes au maximum peut assister à des manifestations en plein air, à des spectacles culturels et autres et à des compétitions sportives professionnelles, à condition qu'ils soient organisés par des professionnels et que les mesures en vigueur soient respectées. Les foires commerciales, y compris les salons, peuvent également être organisées en plein air pour 50 visiteurs.

          Services religieux


          Un maximum de 50 personnes, sans compter les enfants de moins de 12 ans, l'officier de l'état civil et le ministre du culte peuvent assister aux mariages civils, aux services religieux et non confessionnels et aux activités organisées par les associations philosophiques et philosophiques, à condition qu'ils se déroulent en plein air dans les lieux prévus à cet effet. 

          Couvre-feu


          L'interdiction de se trouver sur la voie publique et dans l'espace public entre 0 et 5 heures du matin sera remplacée le 8 mai 2021 par une interdiction des rassemblements sur la voie publique et dans l'espace public de plus de 3 personnes, sans compter les enfants de moins de 12 ans. Les membres d'un même ménage peuvent voyager ensemble.

          Réception d'invités à domicile ou dans un hébergement touristique


          Chaque ménage peut accueillir simultanément jusqu'à 2 personnes, à l'exclusion des enfants jusqu'à 12 ans, à son domicile ou dans un logement touristique, à condition que ces personnes soient membres du même ménage. Les invités doivent être tenus à distance, sauf pour les câlins.

          Toutes les informations ci-dessus sont publiées "sous réserve" d'approbation par le Conseil d'État et de publication dans un décret ministériel. Nous l'attendons dans le courant de la semaine prochaine. 


          Vendredi 30 avril - Toujours pas de clarté pour le secteur du mariage


          Parce que nous savons combien le silence peut être fort et combien l'incertitude pèse sur vous tous, nous vous informons qu'il n'y a pas encore de nouvelles sur ce qui est autorisé/interdit entre le 8 mai et la fin juin.

          Mais : dès que nous recevrons des nouvelles des cabinets, vous aurez de nos nouvelles ! 


          Lundi 26 avril - FAQ : travaux en cours

          Nous recevons beaucoup de questions de la part de couples et de prestataires de mariage sur ce qui est autorisé et ce qui ne l'est pas à partir du 8/5 pour notre secteur. Il est vraiment difficile pour nous de trouver les bonnes réponses en ce moment. 

          Nous mettrons à jour ce Liveblog dès que nous aurons des réponses. 

          PS en 'italics' ci-dessous, vous verrez ce que nous avons mis à jour entre-temps, sur la base de ce que nous ne pouvons pas encore confirmer.

          ❤ 


          Samedi 24 avril - Résumé pour le secteur du mariage

          Chers tous, chères toutes,

          Quelles montagnes russes hier après le Comité de Concertation, pour notre secteur du mariage. De la joie à la tristesse devant des changements qui ne nous étaient pas destinés.

          Ce matin, j'étais l'invité de Radio 1 - vous pouvez écouter l'interview complète ici : Radio 1 - Réaction Secteur Mariage. (en NL, désolée)

          Dans l'intervalle, nous demandons au Comité de Concertation de clarifier la question de savoir ce qui se passera après le 1er juillet et, dans les jours à venir, nous apporterons des éclaircissements sur les protocoles du secteur de l'hôtellerie sur lesquels nous devons nous appuyer pour le moment.

          Nous aimerions résumer pour vous :

          Qu'est-ce qui sera possible après le 8/5 ?

          • Votre cérémonie à l'extérieur* (nombre de personnes : à confirmer - dépend de l'interprétation MB / feedback des cabinets ) 
          • Votre dîner assis à l'extérieur* (nombre de personnes : à confirmer - dépend de l'interprétation du MB / situation de restauration/terraces)

          En contraste -malheureusement!- avec ce que nous avons appris après le Comité de Concertation du 14/4 :

          • Réception (y compris la station debout et la marche) : n'est pas encore pour notre secteur.

          Une soirée dansante n'est pas non plus possible jusqu'à nouvel ordre. 

          *Nous demandons si les mesures concernant les terrasses s'appliqueront également à notre secteur :

          • Maximum 4 personnes par table, sauf s'il s'agit de membres d'un même ménage, auquel cas il peut y en avoir plus.
          • Distance d'un mètre et demi entre les parties de table
          • Les serveurs doivent porter un masque buccal, les clients peuvent enlever leur masque lorsqu'ils sont assis à la table.
          • Le service se fait à la table, pas de self-service ou de service au bar.
          • Les terrasses peuvent ouvrir à 8 heures. Fermeture à 22h.
          • Pas de nombre maximum, fixé par terrasse ( ? - tbc)

          Hang in there, tout le monde.

          Nous compatissons avec vous tous et espérons qu'un jour, dans un avenir pas si lointain, nous serons en mesure de vous apporter de vraies bonnes nouvelles et de laisser cette pandémie de COVID-19 derrière nous pour de bon.

          Bonne chance,

          Iris, et l'équipe House of Weddings

          ❤ 


          Vendredi 23 avril - Décisions du Comité de Concertation

          Le Comité de Concertation a décidé que des événements réunissant jusqu'à 200 personnes peuvent être organisés en juin, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur. La décision concernant les événements des mois de juillet et août sera prise à la mi-mai. 

          MAIS... Apparemment, un mariage n'est pas un "événement"... :-(((

          Incroyable, mais vrai : 30 minutes seulement après avoir reçu l'heureuse nouvelle lors de la conférence de presse du Comité de Concertation, le ministre Crevits annonce au journal télévisé de 19h qu'il n'y a pas d'exemptions pour les mariages parce que notre secteur relève de l'"hospitalité".

          Quelle déception, surtout pour vous tous.

          Nous ferons tout notre possible pour clarifier dès que possible ce qui est autorisé à partir du 1er juillet.

          ❤ 


          Mercredi 14 avril - Qu'a décidé le Comité de Concertation ?

          Le Comité de Concertation s'est réuni ce matin et a annoncé un certain nombre de mesures d'assouplissement lors de la conférence de presse. Ces assouplissements ne sont pas inconditionnels et peuvent toujours être ajustés si les chiffres augmentent trop rapidement. Par exemple, les niveaux de personnel dans les soins intensifs et les taux de vaccination seront examinés.

          À PARTIR DU LUNDI 19 AVRIL :

          • L' interdiction de voyager sera levée. 

          À PARTIR DU LUNDI 26 AVRIL :

          • La bulle extérieure, c'est-à-dire le nombre de personnes autorisées à se réunir en plein air, passe à nouveau de quatre à dix personnes. Aucune distinction ne serait faite entre les zones publiques et privées.
          • Les professions de contact non médicales telles que les coiffeurs, les esthéticiennes, les prothésistes ongulaires, les salons de massage et de pédicure, les tatoueurs, les studios de piercing et les salons de bronzage avec personnel seront autorisés à rouvrir après les vacances de Pâques, le lundi 26 avril. 
          • Les magasins non essentiels, où les achats ne peuvent se faire que sur rendez-vous, peuvent rouvrir leurs portes ce jour-là. Les clients pourront faire leurs achats sans rendez-vous à partir du lundi 26 avril. Il sera toujours possible pour deux personnes de faire des achats ensemble. 
          • Des événements tests et des projets pilotes dans un contexte scientifique sont possibles - par exemple, nous examinons avec la Fédération belge des fournisseurs de mariage et la Confédération de l'événementiel si un mariage test peut être inclus dans le plan.

          À PARTIR DU SAMEDI 8 MAI:

          • Activités culturelles et services de plein air pour un maximum de 50 personnes

          • Événements (y compris les réceptions et les banquets) jusqu'à 50* personnes

          A PARTIR DE DÉBUT JUIN 

          • Plus de culture et d'événements possibles à l'extérieur
          • Premiers événements, culture et culte possibles à l'intérieur.

          À plus long terme, il a été décidé que les installations de restauration intérieure pourront à nouveau être ouvertes dès que le nombre de patients coronaires en soins intensifs sera inférieur à 500. Le mois de juin devrait alors redevenir le mois du plan intérieur, avec des détentes que l'on peut prendre petit à petit. L'objectif du gouvernement est d'avoir vacciné toutes les personnes âgées de plus de 65 ans et les personnes vulnérables d'ici là, ce qui permettra d'en faire plus à l'intérieur et à l'extérieur.

          La prochaine réunion du Comité de Concertation aura lieu le 23 avril en vue de l'été.

          Source: Het Nieuwsblad

          Il est clair qu'il y aura des assouplissements, également pour notre secteur. Nous espérons pour tous les fiancés qu'ils arrivent à temps pour vous!

          Vous commencez à peine à planifier votre mariage? Créez votre liste de contrôle personnelle, et rejoignez-nous dans notre groupe Facebook


          Mardi 13 avril - Qu'y a-t-il sur la table du Comité de Concertation de demain ?

          Demain, 14 avril, le Comité de Concertation se réunira. Qu'est-ce que cela signifie exactement pour le secteur de l'événementiel ?

          Le ministre Vandenbroucke suit avec grand intérêt les expériences sur l'organisation sûre d'événements aux Pays-Bas et il souhaite introduire de tels événements tests en Belgique. L'exemple néerlandais montre que, dans certaines conditions, des événements peuvent se produire sans que les gens soient infectés. 

          "L'une des décisions à prendre lors du Comité de Concertation est d'établir un cadre pour déterminer les conditions auxquelles ces événements doivent répondre", indique Vandenbroucke. 

          Fingers crossed pour un bon résultat !

          Source: VRT


          Mercredi 24 mars - Mesures corona supplémentaires

          Le Comité de Concertation s'est à nouveau réuni tôt ce mercredi matin pour prendre une décision sur les mesures coronaires supplémentaires à prendre dans notre pays. Les experts avaient déjà ouvertement plaidé pour un verrouillage complet de plusieurs semaines en raison des chiffres coronaux alarmants.

           DÉCISIONS :

          • Les professions de contact non médicales ont été autorisées à rouvrir il y a quelques semaines, mais doivent maintenant fermer leurs portes à nouveau. Il s'agit notamment des salons de beauté, des ateliers de pédicure non médicale, des ongleries, des salons de massage, des salons de coiffure et des salons de tatouage et de piercing.

          • Il a également été décidé de réduire la bulle extérieure à quatre personnes.

          • Les magasins non essentiels fonctionnent à partir du samedi sur rendez-vous uniquement (important pour votre robe de mariée, costume, bijoux,...).

          Source : Nieuwsblad

          INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES SUR LES MARIAGES :

          Un maximum de quinze personnes peut être présent à un mariage. Les enfants jusqu'à 12 ans, l'officier d'état civil et le ministre du culte ne sont pas comptés. Les règles d'hygiène doivent être respectées : port de masques, une personne maximum par 10m2 est autorisée et la distance nécessaire doit être respectée.

          Une réception ou une fête de mariage n'est pas autorisée.

          Source : VRT

          Nous aimons garder à l'esprit qu'avec ces mesures restrictives, ils espèrent préserver le redémarrage du secteur de la restauration (et des mariages ?) du 1/5.


          Vendredi 19 mars - Mesures "hors plan" reportées au 19 avril

          Le Premier ministre Alexander De Croo (Open VLD) a convoqué cet après-midi un Comité de Concertation (numérique) précoce avec les autres gouvernements de ce pays, car les chiffres de la corona évoluent rapidement dans la mauvaise direction. "Il n'y a qu'un seul moyen d'empêcher cela : limiter autant que possible le nombre de contacts", déclare M. De Croo.

          Les assouplissements prévus pour 1/4 sont reportées au 19/4 :

          Les assouplissements qui devaient entrer en vigueur le 1er avril sont "suspendus" jusqu'après les vacances de Pâques.
          Il s'agit par exemple de la réouverture des parcs d'attractions et des événements en plein air avec 50 personnes.

          Pour le secteur du mariage, cela signifie - malheureusement - qu'aucun événement ou service accueillant un maximum de 50 personnes (sans restauration) ne peut avoir lieu "avec un masque buccal et dans un environnement contrôlé". Jusqu'au 19/4, le principe de "jusqu'à 15p" (sans restauration) sera appliqué. 

          Nous espérons que les assouplissements annoncés pourront encore avoir lieu à partir du 19/4 et 1/5. Cela semble être l'intention du comité de concertation : faire en sorte que le "plan extérieur" entre en vigueur le plus rapidement possible. 

          Nous vous tiendrons au courant sur ce Liveblog.


          Vendredi 5 mars - Le Comité de Concertation a annoncé les assouplissements suivants

          À partir de lundi, il sera à nouveau possible de rencontrer 10 personnes à l'extérieur, en avril, des activités de plein air pourront être organisées avec un maximum de 50 personnes et le 1er mai, la restauration sera probablement autorisée à ouvrir à nouveau. Le Comité de Concertation a décidé que les mesures de couronnement dans notre pays seront progressivement assouplies en trois phases, chaque mois, au cours des prochains mois.  

          À PARTIR DU 8 MARS :

          • Chacun est à nouveau autorisé à rencontrer 10 personnes à l'extérieur. Nous devrons toujours garder une distance de 1,5 mètre ou porter un masque si nous ne pouvons pas le faire.
          • À partir de lundi, 50 personnes seront également autorisées à assister aux funérailles et aux enterrements.

          À PARTIR DU JEUDI 1ER AVRIL :

          • Événements et services de culte avec un maximum de 50 personnes portant un masque et dans un environnement contrôlé.

          PEUT-ÊTRE (!) DE MAI

          D'ici le mois de mai, le Premier ministre Alexander De Croo (Open VLD) espère que nous serons suffisamment avancés dans la campagne de vaccination pour pouvoir l'assouplir encore davantage. "Ensuite, nous pourrons parler des activités d'intérieur pour la première fois." Concrètement, il s'agit de l'ouverture tant attendue du secteur de la restauration et de "davantage de possibilités de contacts sociaux, comme le shopping et le sport." La présentation montrée lors de la conférence de presse énumère également ces activités : foires, services religieux, soins à domicile et fitness.

          Le Premier ministre a souligné l'importance des tests rapides et des auto-tests dans cette phase. De Croo laisse également une marque sur cette phase : les chiffres doivent permettre ce relâchement. D'ici là, les experts devront voir comment tout cela peut être fait en toute sécurité.

          Source : VRT

          Nous sommes heureux qu'une plus grande flexibilité soit possible - bien sûr, nous aimerions voir plus de possibilités pour vous tous. Nous prenons le pouls des cabinets.

          La première lueur d'espoir dans la reprise de notre beau secteur semble venir du jeudi 1er avril, où l'on soupçonne que des cérémonies pourraient à nouveau avoir lieu avec 50 personnes. Nous continuons à vérifier ce point - juste pour être sûrs - et nous attendons la publication de la décision ministérielle maintenant, le lundi 8 mars. Croisez les doigts - nous vous tiendrons informés dans ce Liveblog !


          Mardi 23 février - Les coiffeurs peuvent recommencer à travailler le 1er mars

          Les coiffeurs ont repris le travail depuis le 13 février - les autres professions de contact non médicales ont dû attendre. Mais maintenant, le ministre des Classes moyennes David Clarinval (MR) a confirmé que "les esthéticiennes, les salons de beauté, les salons de bronzage non automatisés, les pédicures non médicaux, les manucures, les boutiques de tatouage, les salons de piercing et de massage peuvent rouvrir à partir du lundi 1er mars."

          Source : Nieuwsblad

          La relance progressive de notre économie est en cours. Je croise les doigts pour les lieux de fête et les traiteurs. House of Weddings reste en discussion avec les cabinets régional et fédéral et continue de faire pression pour un rétablissement rapide, en collaboration avec la Fédération belge des fournisseurs de mariage.


          Vendredi 5 février - Réouverture des salons de coiffure à partir du samedi 13 février

          Le Comité de Concertation vient de décider aujourd'hui que les salons de coiffure peuvent rouvrir à partir du 13 février dans des conditions très strictes. D'autres professions de contact non médicales, comme les salons de beauté, de massage et d'onglerie, pourront rouvrir à partir du 1er mars.

          Les couples qui se marient après le 13 février peuvent donc de nouveau aller chez leur coiffeur, et à partir du 1er mars également chez leur make-up artist.

          Nous espérons que de nouveaux assouplissements seront apportés dans les semaines à venir, et nous vous tiendrons informés ici.  


          Mardi 12 janvier - Prolongation des mesures de Corona jusqu'au 1er mars par décret ministériel, "mais cela ne dit encore rien".

          Un nouveau décret ministériel sur les mesures de corona dans notre pays est paru au Moniteur belge. "Les mesures s'appliqueront jusqu'au 1er mars 2021", peut-on lire tout en bas. Pour l'instant, les mesures de corona étaient valables jusqu'au 15 janvier. 


          Les mesures ont-elles été soudainement étendues ? Non. Le cabinet du ministre de l'intérieur Annelies Verlinden (CD&V) répond que le décret ministériel doit "assurer la continuité". La prolongation est nécessaire pour maintenir les mesures légalement en vigueur, dit-elle, mais la date n'en dira pas beaucoup plus. Le prochain comité de concertation est prévu pour le 22 janvier, lorsque les gouvernements examineront s'il y aura un assouplissement (ou un resserrement).


          (Source : De Morgen)


          Mardi 1er décembre - Les magasins ouvrent leurs portes aujourd'hui

          Tous les magasins vous rouvrent leurs portes aujourd'hui. Saisissez votre chance et contactez vos prestataires de mariage pour obtenir un rendez-vous ou planifiez votre visite. L'organisation de votre mariage peut - pas à pas - être reprise !

          Le décret ministériel postérieur au vendredi 27/11 mentionne les mariages civils et les cérémonies :

          Dans quelles conditions les mariages civils peuvent-ils être célébrés ?
          Elles ne peuvent avoir lieu qu'en présence des conjoints, de leurs enfants jusqu'à 12 ans inclus*, de leurs témoins et du fonctionnaire de l'état civil. Il n'est pas permis d'organiser une réception ou un banquet après la cérémonie. (*Cette règle concernant les enfants de moins de 12 ans a été ajoutée) 

          Nous espérons que (e.a.) cette règle pourra être assouplie le plus rapidement possible. 


          Vendredi 27 novembre - Décision du Comité de Concertation: réouverture des magasins 

          Les magasins peuvent rouvrir à partir du mardi 1er décembre. Bonne nouvelle pour les mariés qui veulent choisir ou faire retoucher leur robe de mariée ou leur costume, ou pour les couples qui veulent choisir leur alliances ! Vous pouvez rester dans le magasin pendant une demi-heure au maximum. Il est obligatoire de garder une distance avec les autres clients et le personnel du magasin.

          Un premier point positif dans la réouverture du marché du mariage... Nous attendons avec impatience le moment où les salles de fêtes pourront également être rouvertes !

          Commencez dès aujourd'hui à planifier votre mariage pour 2021-2022 et créez votre checklist personnelle.


          Vendredi 30 octobre - La Belgique en état d'urgence : voici les nouvelles mesures corona

          Le Comité de Concertation a décidé vendredi après-midi les mesures suivantes, qui s'appliquent pendant six semaines et prennent effet dimanche soir. Nous présentons ici les décisions directement liées au marché du mariage :

          • Tous les magasins non essentiels doivent fermer, mais ils peuvent avoir un point de ramassage. La livraison à domicile est également possible. Cela inclut les magasins de vêtements et de chaussures.
          • L'industrie de l'accueil était déjà fermée et le restera pour le moment. Les hôtels peuvent rester ouverts, mais les repas ne peuvent plus être servis au restaurant. Les invités doivent manger dans leur chambre. 
          • Les professions de contact non médicales telles que les coiffeurs et les salons de beauté doivent également suspendre temporairement leurs activités.
          • Les mariages n'ont lieu qu'en présence des époux, des témoins et des officiers de l'état civil des naissances, des mariages et des décès.  

          En d'autres termes, nous sommes de retour à la case départ - comme lors du précédent lockdown. Nos cœurs et nos esprits sont avec les couples et les prestataires impactés. Dès qu'il y aura des servitudes, nous serons heureux de vous en informer dans ce Liveblog.


          Mardi 27 octobre - Ceci a été décidé par le gouvernement flamand

          "Jusqu'à 40 personnes sont admises lors de cérémonies religieuses, de funérailles et de mariages", vient d'annoncer le gouvernement flamand lors de la conférence de presse. Ils entendent par là la "cérémonie de mariage", car "tous les événements sont annulés". Pour l'instant, rien ne changera donc pour le secteur du mariage. Malheureusement, pour le moment, notre secteur restera fermé. 


          Vendredi 23 octobre - Le Comité de Concertation vient d'annoncer de nouvelles mesures coronaires plus strictes

          Comme le secteur du mariage était déjà fermé le 19/10, aucune mention supplémentaire n'a été faite.


          Vendredi 16 octobre - Le Comité de Concertation ferme tous les services de restauration à partir du lundi

          Le Comité de Concertation aurait décidé qu'à partir de lundi, l'industrie hôtelière sera fermée. Selon Belga, il s'agirait d'une période de quatre semaines et la mesure serait évaluée au bout de deux semaines.

          Comme notre secteur du mariage est assimilé à celui de l'horéca > restaurants, les mariages à partir du lundi 19 octobre peuvent également être interdits pendant un mois :-(

          Le ministre de la santé Frank Vandenbroucke (SP.A). "Pour les banquets de clôture, debout ou assis, les mêmes arguments que pour les restaurants s'appliquent. Il y a une exception importante, à savoir une table basse après un enterrement. Cela est autorisé avec un maximum de quarante personnes".

          Une cérémonie peut avoir lieu dans les conditions suivantes (Source : ligne coronale) :

          > Les services philosophiques sont-ils autorisés ?

          • Les services religieux et les rassemblements philosophiques (hebdomadaires ou quotidiens ainsi que les services ou célébrations à l'occasion de la naissance, du baptême, du mariage et du décès) peuvent être repris, sous réserve, entre autres, des règles suivantes :
          • la distance de sécurité de 1,5 mètre doit être respectée en tenant compte du nombre maximum de personnes par bâtiment déterminé à l'avance, avec un maximum de 40 personnes par bâtiment
          • Les contacts physiques entre personnes et objets par différents participants sont interdits
          • la mise à disposition de moyens permettant d'assurer l'hygiène nécessaire des mains aux points d'entrée et de sortie
          • Toute personne de plus de 12 ans est tenue de porter un masque ou une alternative sûre en tissu dans les lieux de culte et de recueillement et dans toutes les situations où il est impossible d'assurer le respect des règles de distanciation sociale. Dans les zones non publiques des lieux de culte et de recueillement, le port du masque n'est pas obligatoire à la double condition que ces zones soient complètement séparées des zones accessibles au public et que cela ne soit pas contraire au guide et au protocole éventuellement en vigueur.
          • Un protocole peut autoriser plus de 40 visiteurs par bâtiment, les protocoles déjà en vigueur le 18 octobre 2020 s'appliquent jusqu'au 23 octobre 2020 au plus tard.

          > Dans quelles conditions les mariages civils peuvent-ils être célébrés ?

          Celles-ci peuvent avoir lieu en présence de 40 personnes au maximum, dans le respect de la distance sociale. Il n'est pas permis d'organiser une réception ou un banquet après la cérémonie.

          > Est-il permis d'organiser une cérémonie dans un autre lieu (par exemple à l'extérieur) ?

          Oui, dans les mêmes conditions que celles prévues dans les protocoles des cultes religieux et des réunions philosophiques. Ainsi, elles ne peuvent jamais être organisées pour plus de 40 personnes, sauf si un protocole le permet, que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur.


          Mardi 13 octobre - Gand et Louvain prennent des mesures supplémentaires, l'impact sur le secteur du mariage est minime :

          La cellule de crise gantoise a décidé d'aligner l'heure de fermeture des restaurants sur celle des cafés. À partir du jeudi soir 15 octobre 2020, les restaurants devront également fermer leurs portes à 23 heures. Une exception n'est prévue que le vendredi et le samedi soir. Gand interdit également l'alcool sur le domaine public à partir de 22 heures. (Source : Ville de Gand)

          Pareil pour Louvain.

          Étant donné que notre secteur du mariage est assimilé à celui de la restauration > des restaurants mais que la plupart des mariages ont traditionnellement lieu le vendredi et le samedi, l'impact de ces décisions restera minime pour le moment.


          Mercredi 7/10 - Bruxelles prend des mesures supplémentaires de corona :

          Le ministre-président Rudi Vervoort annonce des mesures supplémentaires pour les 19 communes de la région bruxelloise : à Bruxelles, tous les cafés, bars et salles de banquet ferment dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Cette décision a été prise par la cellule de crise de la Région de Bruxelles-Capitale.

          Les nouvelles mesures prendront effet à partir de 7 heures demain matin et seront applicables pendant un mois ;-(


          Mardi 6/10 - La conférence de presse qui a suivi le Comité de Concertation avec tous les gouvernements de notre pays n'a pas d'impact sur le secteur du mariage.

          Les mesures de corona sont renforcées : la bulle ne peut plus accueillir que trois personnes au maximum et il n'est permis d'aller au bar qu'à quatre par table. Les cafés doivent également fermer plus tôt. Le Premier ministre Alexander De Croo (Open VLD) et le ministre de la santé Frank Vandenbroucke (SP.A) l'ont annoncé lors de la conférence de presse qui a suivi la réunion du Comité de Concertation avec tous les gouvernements de notre pays.

          Toutefois, les récents assouplissements annoncés par le secteur du mariage (voir ci-dessous) restent en vigueur.


          Mercredi 30/9 - A partir de demain 1/10 vous pouvez vous marier à nouveau ! Quels sont nos principaux points à retenir pour les couples (et les professionnels) ?

          Le mariage est soumis aux règles de la "restauration" à partir de 1/10 s'il est organisé avec un traiteur professionnel (voir par exemple -non exclusif- nos traiteurs !); Si vous n'avez pas de traiteur professionnel, vous ne pouvez inviter qu'un nombre limité de personnes (jusqu'à 10 personnes).

          • La cérémonie est autorisée jusqu'à 200 personnes (à l'intérieur et à l'extérieur), également à l'extérieur ou dans un jardin privé.
          • La nourriture et les boissons sont servies à des tables de 10 personnes maximum par table (une fois à table, le masque peut être retiré).
          • Avec un traiteur professionnel, vous pouvez inviter un groupe d'invités qui s'adapte à la corona dans votre salle de banquet ou votre chapiteau, selon le principe de 1,5 m entre chaque table.
          • La danse d'ouverture entre le couple est autorisée (jusqu'à nouvel ordre, pas de soirée dansante - espérons que ce sera à nouveau le cas au début de l'année 2021, ndlr ; des alternatives pour la soirée dansante peuvent être trouvées ici).
          • Heure de fin obligatoire à 01h
          • Pari maximum sur les 6 règles d'or de l'hygiène
          • CERM non obligatoire pour les mariages (uniquement pour les événements "publics")

          Happy planning!


          Lundi 28/9 - Le décret ministériel est publié sur le site web Coronavirus - nous reprenons quelques FAQ pertinentes :

          > Qu'en est-il des réceptions et banquets?

          Les règles d’application sont différentes selon qu’une réception ou un banquet soit ou non assuré par une entreprise professionnelle de catering/traiteur.

          Les règles d’application pour les réceptions et banquets qui ne sont pas assurés par une entreprise professionnelle de catering/traiteur : Les réceptions et banquets à caractère privé organisés sans catering/traiteur peuvent avoir lieu pour maximum de 10 personnes (enfants de moins de 12 ans non-compris). C’est notamment le cas des dîners entre amis, en famille,…

          Les règles d’application pour les réceptions et banquets assis assurés par une entreprise professionnelle de catering/traiteur : Les réceptions et banquets assis assurés par une entreprise professionnelle de catering/traiteur n’ont pas de limite quant au nombre d’invités mais doivent suivre les règles de l’Horeca suivantes :

          • Les tables sont disposées de manière à garantir une distance d’au moins 1,5 mètre entre elles, sauf si les tables sont séparées par une paroi en plexiglas ou une alternative équivalente d’une hauteur minimale d’1,8 mètre.
          • Un maximum de 10 personnes par table est autorisé.
          • Seules des places assises à table sont autorisées
          • Le port du masque ou, si cela est impossible pour des raison médicales, d’un écran facial par le personnel de salle est obligatoire.
          • Le port du masque ou, si cela est impossible pour des raison médicales, d’un écran facial par le personnel de cuisine est obligatoire.
          • Aucun service au bar n’est autorisé, à l’exception des établissements unipersonnels dans le respect d’une distance d’1,5 mètre.
          • Les terrasses et espaces publics sont organisés conformément aux prescriptions édictées par les autorités communales et dans le respect des mêmes règles qu’à l’intérieur.
          • Les débits de boissons et les restaurants peuvent rester ouverts à partir de leur heure d’ouverture habituelle jusqu’à 1 heure du matin, sauf si l’autorité communale impose de fermer plus tôt, et doivent rester fermés durant une période ininterrompue d’au moins cinq heures consécutives.
          • Les coordonnées, qui peuvent se limiter à un numéro de téléphone ou une adresse e-mail, d’un client par table doivent être enregistrées à l’arrivée et conservées pendant 14 jours calendrier afin de faciliter toute recherche de contact ultérieure. Ces coordonnées ne peuvent être utilisées à d’autres fins que la lutte contre le COVID-19, elles doivent être détruites après 14 jours calendrier et les clients doivent expressément donner leur accord. Les clients qui le refusent se voient l’accès refusé à l’établissement à l’arrivée.

          Par ailleurs les entreprises de catering/traiteurs qui organisent ces réceptions et banquets assis doivent également veiller à :

          • informer les clients et les travailleurs en temps utile des mesures de prévention en vigueur et dispensent une formation appropriée aux travailleurs
          • mettre à disposition du personnel et des clients les produits nécessaires à l’hygiène des mains
          • prendre les mesures d’hygiène nécessaires pour désinfecter régulièrement le lieu de travail et le matériel utilisé
          • assurer une bonne aération du lieu de travail
          • ce qu’une personne de contact soit désignée et rendue publique afin que les clients et les membres du personnel puissent signaler une éventuelle contamination par le coronavirus COVID-19 afin de faciliter le contact tracing.

          Par exemple, peuvent dès lors être assurés par une entreprise de catering/traiteur des réceptions de mariage, des fêtes de voisinage, des soupers parrainés/spaghettis, les réceptions d’entreprise,… Les réceptions et banquets organisés dans un restaurant ou un hôtel sont également considérés comme étant « assurés par une entreprise professionnelle de catering/traiteur ». Le port du masque est obligatoire dans toutes les situations où il est impossible de garantir le respect des règles de distanciation sociale. et Danser lors de ces réceptions et banquets n’est toujours pas permis à ce stade, excepté pour les réceptions de mariage où seuls les nouveaux époux sont autorisés à effectuer la traditionnelle première danse.
          Par ailleurs, lorsque ces banquets et réceptions assis sont organisés sur la voie publique, ils doivent faire l’objet d’une autorisation préalable des autorités communales compétentes. Avant d’introduire la demande d’autorisation, l’organisateur complète les données demandées dans l’outil Covid Event Risk Model (CERM) mis en ligne (www.covideventriskmodel.be) et joint le certificat réceptionné à son dossier de demande auprès de l’administration communale. Enfin, aucun banquet ou réception ne peut se tenir entre une heure du matin et 6 heures du matin.

          > Dans quelles conditions les mariages civils sont-ils célébrés ?

          Ils sont célébrés en présence de 200 personnes maximum et dans le respect de la distanciation sociale. La réception ou le banquet après la cérémonie doit s’organiser selon la règle applicable aux réceptions et banquets assis à caractère privé exposées ci-dessus. Le port du masque est obligatoire dans toutes les situations où il est impossible de garantir le respect des règles de distanciation sociale.

          > Est-ce que les cérémonies religieuses et philosophiques peuvent avoir lieu ?

          Les services de culte religieux et les réunions philosophiques-non-confessionnelles (hebdomadaires ou quotidiens ainsi que les services ou célébrations à l’occasion d’une naissance, baptême, mariage, funérailles et commémoration) peuvent reprendre sous respect, notamment, des règles suivantes :

          • la distance de sécurité d’1,5 mètre doit être respectée en respectant le nombre maximum, fixé au préalable, de personnes par bâtiment, avec un maximum de 200 personnes par bâtiment
          • les contacts physiques entre personnes et les contacts d’objets par plusieurs participants sont interdits.
          • la mise à disposition, à l’entrée et à la sortie, des produits nécessaires à l’hygiène des mains.
          • toute personne à partir de 12 ans est tenue de porter un masque ou une alternative en tissu dans les lieux de culte et dans toutes les situations où il est impossible de garantir le respect des règles de distanciation sociale. . Si pour des raisons médicales, le port du masque n’est pas possible, il est permis d’utiliser un écran facial. Dans les parties non accessibles au public, il n’est pas obligatoire de porter un masque à la double condition que ces espaces soient entièrement séparés des espaces accessibles au public, et que cela ne soit pas contraire aux éventuels guide et protocole applicables.

          > Peut-on organiser une cérémonie dans un autre lieu (par exemple à l’extérieur) ?

          Oui, dans le respect des règles énoncées dans les protocoles applicables aux services de cultes religieux et philosophiques non-confessionnels. Elle ne peut donc jamais être organisée pour plus de 200 personnes, peu importe que cette cérémonie se tienne à l’intérieur ou à l’extérieur.

          Happy Planning!


          Mercredi 23/9 - OUI AUX MARIAGES! 

          Sophie Wilmés vient de dire aujourd'hui au Conseil national de sécurité :

          À l'avenir, une distinction sera faite entre les événements que vous organisez vous-même et ceux qui sont organisés par des professionnels.

          • (Si vous organisez vous-même un événement, le nombre d'invités sera limité à un maximum de 10 personnes (enfants non compris). Cela s'applique également aux réunions dans la rue).
          • Les événements organisés par des professionnels - fêtes, réceptions, mariages - sont soumis aux règles applicables au secteur de la restauration*. Il n'y a pas de limite au nombre d'invités, mais il y a un maximum de 10 par table. Les protocoles doivent être suivis à la lettre. Et les soirées dansantes ne sont malheureusement toujours pas* autorisées.
          • (Enfin, pour les événements avec un public - quelle que soit leur nature - la limite de 200 personnes en salle et de 400 personnes en plein air reste applicable, tout comme l'exception possible en vertu de l'article 12 du décret ministériel. Ce dernier sera adapté jusqu'à ce que les protocoles soient modifiés).

          Cette détente donne surtout confiance aux couples qui veulent se marier en 2021, et à ceux qui peuvent encore faire la fête en 2020 ! Nous préciserons dès que possible les détails du protocole de sortie du secteur du mariage dès que le MB sera publié.

          *Une soirée dansante n'est pas possible pour l'instant, mais dès qu'elle pourra être discutée, les cabinets feront ajouter cet aspect à nouveau.

          Les nouvelles lignes directrices s'appliqueront à partir du 1/10. Les conditions requises jusqu'à "aucune limite pour le nombre maximum d'invités" sont entre autres :

          • L' "organisateur professionnel" - l'organisateur de mariage, la salle de fête, le traiteur, ... Quelqu'un doit être présent à tout moment, du début à la fin de la fête. Ce professionnel aura pour tâche de garantir le niveau "corona-proof" de votre fête. 
          • Le 1,5m entre les tables, avec un maximum de 10p/table, comme dans la restauration. Le nombre d'invités sera donc calculé par salle de banquet ou chapiteau** en fonction de la "densité" - au lieu de la "capacité" absolue.

          **Salle des fêtes ou chapiteau : votre fête peut effectivement se dérouler dans un jardin ou un lieu privé, à condition que vous désigniez un organisateur professionnel qui sera présent jusqu'à la fin de votre fête et qui dirigera l'événement de manière à ce qu'il ne soit pas perturbé. Nous vous préciserons dès que possible si vous devez faire une demande via le CERM ou le CIRM pour ces fêtes - nous pensons que vous devez toujours informer le maire local de votre activité sur une propriété privée. 

          Bonne chance !

          Re-Start to Plan NOW !


          Inscrivez-vous et recevez notre newsletter pleine d'inspiration, d’idées, de tendances, d’astuces et bien plus encore.